Claudine Lepage: « Oui à un enseignement ouvert à la diversité du monde, non à une fausse gratuité injuste et couteuse »

Dans le cadre de cette année électorale, lepetitjournal.com a souhaité laisser la parole aux sénateurs des Français établis hors de France. Par le biais de tribunes libres, vos sénateurs auront ainsi la possibilité d’apporter leur expertise au débat.

Suite de notre série de tribunes libres aux Sénateurs des Français établis hors de France. Claudine Lepage (PS) aborde la question de l’enseignement. (Photo Sénat)

Oui à un enseignement ouvert à la diversité du monde, non à une  » fausse gratuité  » coûteuse et injuste

La population française établie à l’étranger est particulièrement jeune. Plus de 25% de ces Français ont moins de 18 ans. Cette jeunesse, ouverte sur le monde et souvent riche d’une double culture, constitue un formidable atout pour la France. Il est du devoir du gouvernement d’investir dans son avenir et cela passe en particulier par l’enseignement.

Pourtant, le réseau d’enseignement français (présent dans plus de 130 pays et qui accueille près de 400 000 élèves – dont plus de 100 000 Français –) a été fragilisé au cours des dernières années. Depuis 2002, l’État se désengage du financement du fonctionnement du réseau au détriment des participations financières des familles.

Lire la suite…

Claudine Lepage, sénatrice PS des Français établis hors de France – lundi 26 mars 2012

Source : Le Petit Journal