Articles au sujet de « mai 2013 »

0

Sondage façon UMP ! Un billet de l’Indépendant des P.O (66) qui n’est pas précisément un repaire de gauchistes.

Indep

0

Pôle emploi part prospecter des postes en Asie

Pôle emploi tenait un stand au forum d’affaires France-Vietnam, organisé début avril dans un grand hôtel d’Hô Chi Minh-Ville. Crédits photo : DR

Loin de ses bases, l’organisme public va chercher des opportunités pour des candidats à l’expatriation de plus en plus nombreux.

Mais que faisaitPôle emploi au forum d’affaires France-Vietnam, organisé début avril par l’agence pour le développement international Ubifrance, dans un grand hôtel d’Hô Chi Minh- Ville?

Deux émissaires du service public y tenaient même un mini stand au milieu des cabinets d’avocats, sociétés de logistique et autres conseils en financement. L’objectif était de rencontrer des PME françaises ayant des projets d’implantation ou des entreprises locales. Au Vietnam, des groupes spécialisés dans la construction, l’énergie, la santé ou le high-tech cherchent régulièrement des ingénieurs, des techniciens ou des commerciaux expérimentés. Des compétences qu’ils ne parviennent pas à trouver facilement sur place.

400 contrats décrochés en 2012

Cela tombe bien: Pôle emploi constate depuis un ou deux ans un afflux croissant de candidats pour des postes dans le Sud-Est asiatique, comme à Singapour, en Indonésie ou au Vietnam. «Alors que l’horizon est bouché en France, cette zone présente des perspectives de croissance favorables et elle paraît plus sûre que d’autres régions du monde», explique Roxane Bena, au département mobilité et placement international de Pôle emploi. L’an passé, l’organisme public a ainsi casé 400 candidats en Asie. Pas encore un raz de marée mais «ce chiffre augmente chaque année», affirme la responsable.

Lire la suite.                                                                                        Site Pôle emploi international

Source : Bruno Askenasi. Le Figaro.fr du 13/05/2013

0

Dispositif d’appui à l’internalisation: lancement d’une consultation en ligne.

Capture d’écran 2 2013-05-14 à 18.59.04

0

Laurent Fabius reçu cinq sur cinq à Hong Kong

Le ministre des Affaires Étrangères était à Hong Kong pour l’inauguration du French May. L’ancien Premier ministre a réservé un entretien à Aujourd’hui la Chine.

07/05/2013 | Philippe Dova (Aujourd’hui la Chine).

 

Quel était l’objet de votre venue à Hong Kong et quel est le bilan de votre visite ?

Un bilan très positif après ces deux journées extrêmement bien remplies ! Il y avait plusieurs objets à ma visite. Un objet culturel avec l’inauguration du French May et de la superbe exposition consacrée à Jean Cocteau. C’est un événement culturel très important qui a drainé l’année dernière plus de 300 000 personnes. J’ai également remis les insignes de commandeur des Arts et Lettres au grand réalisateur Hongkongais Wong Kar-Wai. Sur le plan politique j’ai eu un très bon contact avec le Chief Executif de Hong Kong et les membres du gouvernement. Nous avons signé une convention d’échanges « Vacances-Travail » qui permettra à partir du 1er juillet prochain aux jeunes Hongkongais et aux jeunes Français d’avoir à la fois des activités de loisir et de financer leurs études.

0

Capture d’écran A 2013-05-06 à 02.57.33

0

Interview. Claudine Lepage Sénatrice des Français établis hors de France en visiste en Thailande

Le Petit Journal logoElue sénatrice (PS) des Français établis hors de France en 2008, Claudine Lepage est secrétaire de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication. Elle est également membre de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. En visite à Bangkok les 18 et 19 avril derniers, elle a bien voulu répondre aux questions du PetitJournal.com

LePetitJournal.com : Que pouvez-vous nous dire sur votre visite en Thaïlande ?
Claudine Lepage : Cette visite de deux jours m’a permis de rencontrer différentes composantes de la communauté française établie en Thaïlande. J’ai notamment visité le Lycée Français, où j’ai pu m’entretenir avec le directeur du primaire et la directrice thaïlandaise. Je n’ai malheureusement pas pu rencontrer les élèves qui étaient en vacances scolaires. Lors de ces rencontres, le projet immobilier de l’école de Bangkok m’a été présenté. Etant donné                Claudine-Lepage-250 l’augmentation continue du nombre d’élèves, ce projet me parait vital pour l’avenir de l’établissement.
J’ai également rencontré les opérateurs économiques, (CCE, CCFT, et le représentant de la mission économique) ainsi que des entrepreneurs. Cela m’a permis de confirmer ce que l’on dit en France : la Thaïlande est un pays dynamique qui offre de réelles opportunités à condition, bien entendu, d’avoir un projet viable sur le plan économique. Il est, en effet, déconseillé de venir s’installer en Thaïlande, comme dans d’autres pays émergents, sans préparation et sans avoir connaissance des règles et du fonctionnement du marché local.
Lors de mon déplacement à Pattaya, j’ai également rencontré des retraités français venus en Thaïlande pour passer leur « retraite au soleil ». Ce type d’immigration s’est développé au cours de ces dernières années en Thaïlande mais aussi à Madagascar ou au Maroc. A Pattaya, une vraie communauté s’est d’ailleurs constituée avec ses propres interrogations.
Evidemment, ils n’ont pas les mêmes attentes que les entrepreneurs que j’ai pu rencontrer à Bangkok. Et s’il est important de s’intéresser à des entrepreneurs dynamiques, qui œuvrent pour notre diplomatie économique il est également indispensable de rencontrer nos compatriotes qui se sont établis ici, et qui à un moment ou à un autre se trouvent ou risquent de se trouver en difficultés. Il est important de ne pas les oublier.

Lire la suite.

Propos recueillis par Pierre QUEFFELEC (http://www.lepetitjournal.com/bangkok) mercredi 1er mai 2013