Nicole Bricq: Les expatriés sont les acteurs de la diplomatie économique. Une interview du Petit Journal

Quelle place pour les expatriés français dans le commerce extérieur de leur propre pays ? C’est la question que nous avons posée à la ministre du Commerce extérieur français, Nicole Bricq. Entre la création de la « Marque France » et les nombreux autres projets du ministère, les entrepreneurs français établis hors des frontières paraissent être de véritables relais de la diplomatie économique.

Hervé Heyraud, président du site lepetitjournal.com : Nous aimerions avoir votre point de vue et votre opinion sur le commerce extérieur qui passe par l’expatriation par la présence de Français à l’étranger.

Nicole Bricq, ministre du commerce extérieur français Lors de mes déplacements, j’ai pu constater que le public a profondément changé. Par rapport à la vision que l’on pouvait avoir de par le passé, l’horizon est aujourd’hui fait de jeunes, de petites et moyennes entreprises (PME). Ainsi, les Français font de plus en plus leur carrière à l’étranger. Ces individus restent très attachés à la mère patrie, mais ils font leur carrière à l’étranger alors même que le terme expatrié était souvent associé aux missions temporaires. Maintenant, le terme correspond beaucoup plus à un état d’esprit de conquête, d’implantation. Ce n’est plus le même public, et leur mission a changé.

Lire la suite….

Source et photo: Le Petit Journal édition du 21 Mars