La fin du salarié low cost se profile déjà en Asie.

Social. Un bouleversement du modèle économique et social. La fin du salarié low cost se profile déjà en Asie. Dans le sillage de la poussée des coûts de production en Chine, plusieurs pays asiatiques viennent d’annoncer de fortes hausses des salaires minimum. Ainsi, le salaire journalier de base des ouvriers va bondir de 40% en Thaïlande. En Indonésie, Malaisie et Philippines sont instaurées des salaires minimum et le gouvernement pousse les entreprises à augmenter le pouvoir d’achat des ouvriers. Si les investisseurs ne songent pas encore acquitter l’Asie, certains commencent à alléger leur présence, comme le producteur américain de sac Coach qui veut réduire de 85%à moins de 50% la part de sa production localisée en Chine

Source les Echos du 21 Mars

Lire aussi l’Edito de Jean Marc Vittori: Quand l’Asie devient fordiste.