Les Etats généraux de la Démocratie Territoriale. Claudine Lepage: Un rendez vous républicain exemplaire et l’occasion de contribuer à la réforme de l’AFE.

Les Etats généraux de la Démocratie territoriale se sont déroulés au Sénat et à la Sorbonne ces 4 et 5 octobre.
Le bureau de l’Assemblée des Français de l’étranger et le        Président de la commission  des Lois  et Règlements y été conviés et, avec Jean-Yves Leconte et Richard Yung, nous avons saisi l’occasion de ces journées dédiées à la démocratie de proximité pour déposer, auprès du groupe socialiste du Sénat, deux projets de propositions de loi.  Notre collègue du groupe Europe-Ecologie-Les Verts, Kalliopi Ango-Ela, ne pouvait s’associer à cette démarche mais a bien entendu été tenue informée de son déroulé.

– L’une est relative à l’élection des conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger et des délégués de circonscription 
– L’autre tend à ériger un établissement public dénommé « établissement public pour les Français à l’étranger »

Cette action constitue notre contribution au débat lancé par les états généraux de la démocratie territoriale, dont la séance plénière, a été ouverte par le Président de la République (lire son allocution ici) et le Président du Sénat (lire son discours ici). Elle s’inscrit dans la continuité des engagements pris lors des campagnes électorales du printemps 2012 et des travaux de l’Assemblée des Français de l’étranger de septembre 2012.

Avec cette contribution, nous souhaitons proposer une réforme de l’Assemblée qui tire les conséquences de la représentation parlementaire complète des Français du monde dans les deux chambres du parlement et qui rende cette Assemblée plus visible et avec de réelles responsabilités dans la définition et la mise en œuvre des politiques publiques vis-à-vis des Français à l’étranger.

lire la suite

Source: Neuhausen Café. Le blog de Claudine Lepage. Sénatrice PS des Français établis hors de France