Media

0

Marc Villard, le goût de l’aventure chevillé au corps.

aujour

« Au milieu des années 1970, je travaillais pour une compagnie aérienne à Toulouse et j’ai été amené à faire des déplacements à l’étranger, en Afrique de l’Ouest, à Madagascar et aux Commores. C’est comme cela que j’ai commencé à avoir le virus de l’étranger et une attirance pour le travail hors de nos frontières.

Au début je ne faisais que des allers-retours, mais j’ai tout de suite trouvé qu’il était plus intéressant de travailler sur le terrain que d’être dans un bureau en France.

Lire la suite

0

La déclaration d’indépendance de la Grèce.

Un article à lire et à méditer. Il est dommage qu’en lisant la conclusion nous ne soyons pas surs d’être tout à fait du bon côté : Désormais les choses sont clairement réparties : d’un côté une autorité sans raison, en perte de crédibilité, celle de l’Europe, de l’autre une raison commune en marche vers son autorité, celle de l’histoire. 

Logo MediapartEn annonçant dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 juin la tenue d’un référendum, Tsipras a fait voler en éclats le cadre juridique et comptable dans lequel voulaient l’enfermer les dirigeants de la zone euro. En soumettant aux citoyens grecs les mesures souhaitées par ses créanciers (Commission européenne, BCE, FMI), il a réintroduit le peuple souverain dans la négociation. Et mis au jour la guerre qui jusque-là se déroulait derrière le paravent des négociations.

TsiprasXAthènes, de notre envoyé spécial.- En annonçant dans la nuit de vendredi à samedi la tenue d’un référendum, Tsipras a fait voler en éclats le cadre étroitement juridique et comptable de la négociation dans lequel voulaient l’enfermer les dirigeants de la zone euro. En soumettant au peuple grec les mesures souhaitées par la troïka (Commission européenne, BCE, FMI), il a réintroduit le peuple souverain dans la négociation.

Lire la suite: L’indépendance de la Grèce

Source Médiapart 30 Juin 2015 par Christian Salmon

0

Interview Le Petit Journal Singapour

Nous continuons notre série de portraits avec le candidat PS, Marc Villard, aux élections législatives de 2012 pour la 11ème circonscription des Français établis hors de France

 Marc Villard est candidat aux élections législatives de 2012 pour la 11ème circonscription des Français établis hors de France avec le soutien du Parti Socialiste. Expatrié depuis 30 ans, d’abord en Côte d’Ivoire et au Togo puis au Vietnam depuis 22 ans, où après avoir travaillé pendant 18 ans pour un grand groupe pharmaceutique français, il est aujourd’hui directeur du développement d’une société de droit local, dirigée par des Français, qui importe et distribue exclusivement des produits dermo-cosmétiques français. Marié à une Vietnamienne, il est père de trois enfants majeurs qui vivent en France.

Marc Villard est un homme de terrain. Membre du Parti Socialiste et élu à l’ADFE depuis 2000, il était jusqu’en mars dernier président de la Chambre de Commerce et d’Industrie française au Vietnam, poste qu’il a occupé à plusieurs reprises depuis 1998. Il assurait ce dernier mandat depuis mars 2007. Il a également été l’un des trois vice-présidents de l’Assemblée de Français de l’Etranger de 2003 à 2006, il est actuellement président de la Commission des Finances et Affaires Economiques de l’AFE.?Sa suppléante, Laure Desmonts, est expatriée en Asie depuis 8 ans et vit à Canton avec son époux où elle exerce en tant que consultante en ressources humaines. Engagée lors de son cursus universitaire à l’UNEF, elle a rejoint une fois à Canton le Parti Socialiste et l’ADFE.

Marc Villard – Etre député permettra de prolonger le travail effectué au sein de l’Assemblée des Français de l’Etranger avec plus d’efficacité et une audience plus forte

Elu à l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE) dans la circonscription Asie du Sud-est et Président de la Commission des affaires économiques et financières depuis 2006, mon rôle est de faire remonter au gouvernement, aux administrations et aux sénateurs des Français de l’Etranger les préoccupations des Français de l’étranger, de faire des propositions. Toutefois, cette assemblée est une assemblée consultative, ce qui limite singulièrement la portée de nos actions, de nos recommandations ou suggestions. Etre député, cela signifie participer à l’élaboration de la loi. C’est donc une formidable opportunité de prolonger le travail effectué à l’Assemblée des Français de l’étranger avec plus d’efficacité et une audience plus forte.

Lire la suite…

0

Elu à l’Assemblée des Français de l’étranger, une expérience de terrain irremplaçable

Elu à l’Assemblée des Français de l’étranger, une expérience de terrain irremplaçable !

L’AFE est l’assemblée représentative des Français établis hors de France, porte-parole des Français de l’étranger et défenseur de leurs droits et intérêts. L’assemblée est l’interlocuteur du gouvernement et des postes diplomatiques et consulaires sur toutes les questions relatives à l’expatriation, en France, comme à l’étranger.

Pour plus d’information sur l’AFE, cliquez ici…

1

Interview Marc Villard sur Asia Television – Les grands chantiers

Un nouvel interview pour Asia Télévision, sur le thème des grands chantiers à entreprendre en cas d’élection.

Si  vous souhaitez plus de détails sur des points évoqués dans cet interview mais qu’il n’a pas été possible de développer :

Les ‘’chantiers particuliers’’ aux quels il faudra s’attaquer  correspondent  aux préoccupations de nos compatriotes,  c’est en tout cas ce que j’ai pu constater, tout au long de ces années d’expatriation et de l’exercice de différents mandats, que ce soit en tant que Président de Chambre de Commerce, de CCE , ou d’Elu à l’AFE.

 

Ils n’ont pas toujours la même importance selon le pays dans lequel on réside, mais on les retrouve toujours.

la Scolarité, la Protection sociale, la Fiscalité, le Réseau Consulaire, l’ Appui aux entreprises…

Lire la suite…

0

Marc Villard. Candidat aux législatives 2012 Zone Asie. 11 ème Circonscription

Marc Villard répond aux questions de Daniel Dubois sur le tableau de ASIA TV. Avec franchise il explique de quelle manière il voit cette représentation des Français de l’Etranger, et pourquoi il se présente comme candidat à la députation dans la 11 ème circonscription.
0

MARC VILLARD – Candidat du Parti Socialiste aux Législatives 2012 dans la 11ème circonscription

 

 

 

MARC VILLARD – Candidat du Parti Socialiste aux Législatives 2012 dans la 11ème circonscription

Écrit par Eric Ollivier

Les 3 et 17 juin 2012 se dérouleront les élections législatives en France et pour la première fois, 11 députés représenteront les Français de l’étranger. 11 circonscriptions ont en effet été créées pour tenir compte de la répartition des électeurs dans le monde : un député pour 100.000 inscrits (à plus ou moins 20%) sur les listes électorales. Le ou la future élue de la 11ème circonscription aura la lourde tâche de représenter 49 pays, de la Russie jusqu’à l’Océanie en passant par toute l’Asie. Nous entamons notre série de portraits des candidats avec Marc Villard, candidat du Parti Socialiste, à l’occasion de sa venue à Hong Kong Marc Villard à Wanchaï lundi 9 janvier 2012 Le candidat PS sur la zone Russie–Asie-Océanie pour les élections législatives de 2012 sera Marc Villard, Conseiller Elu à l’Assemblée des Français de l’étranger (AFE) et Président de la Commission des affaires économiques et financières depuis 2006. Expatrié depuis 30 ans, en Afrique puis au Vietnam, pour la société Interagra jusqu’en 1993, pour les Laboratoires Pierre Fabre à partir de 1994, puis directeur du développement dans une société vietnamienne de produits dermo-cosmétiques depuis 2009. A ce titre il travaille pour une société de droit local, mais dirigée par des Français, qui importe exclusivement des produits français. Marc Villard était jusqu’en mars dernier président de la Chambre de Commerce et d’Industrie française au Vietnam, poste qu’il a occupé à plusieurs reprises depuis 1998, mandat qu’il assumait depuis mars 2007. Il a également été l’un des trois vice-présidents de l’Assemblée de Français de l’étranger de 2003 à 2006. Marc Villard vient d’être nommé Chevalier dans l’ordre National de la Légion d’Honneur le 1er janvier de cette année. Il est membre du Parti Socialiste et élu à l’ADFE depuis 2000, marié à une Vietnamienne et a 3 trois enfants majeurs qui vivent en France.

Laure Desmonts, sa suppléante, est expatriée en Asie depuis 8 ans et vit à Canton depuis 7 ans avec son mari. Elle est consultante en ressources humaines dans une entreprise locale pour assister des entreprises étrangères dans le recrutement de leurs cadres chinois. Elle parle mandarin et comprend le cantonais. Très engagée lors de son cursus universitaire, à l’UNEF, elle a rejoint une fois à Canton le Parti Socialiste et l’ADFE.

Lire la suite…

0

LEGION D’HONNEUR – La promotion du 1er janvier met les Français de l’étranger à l’honneur

LEGION D’HONNEUR – La promotion du 1er janvier met les Français de l’étranger à l’honneur

ÉCRIT PAR REDACTION INTERNATIONALE

Des Français de l’étranger, dont différents conseillers AFE, ont été distingués lors de la traditionnelle promotion du 1er janvier de l’Ordre national de la Légion d’honneur.??Le 1er janvier est traditionnellement l’occasion de remettre des Légions d’honneur (photo AFP) à des Français au titre des services éminents rendus à la nation. Cette année, une attention particulière a été portée aux Français de l’étranger, parmi lesquels des conseillers de l’Assemblée des Français de l’étranger.??M. Jacques Janson, conseiller AFE pour le Canada (fait Chevalier en 2001) et M. Michel Ducaud, conseiller AFE pour Madagascar (fait Chevalier en 2003) sont élevés au grade d’Officier.

Sont promus au grade de Chevalier les conseillers AFE, Mme Jeannine Sandmayer (Australie, Fidji, Kiribati, Marshall, Micronésie, Nauru, Nouvelle-Zélande, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Salomon, Samoa, Tonga, Tuvalu, Vanuatu), M. Marc Villard (Birmanie, Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Palaos, Philippines, Singapour, Thaïlande, Timor oriental, Viêt-Nam), M. Thierry Consigny (Chine, Corée du Sud, Japon, Mongolie) et M. Gérard Deléens (Japon)

??D’autres Français de l’étranger ont également été récompensés lors de cette promotion parmi lesquels des diplomates, des fonctionnaires, des dirigeants d’entreprise ou encore des présidents d’associations.?On citera Mgr Gérard Verdier (Officier) qui était évêque du diocèse de Guajara-Mirim au Brésil (de 1980 à décembre dernier), le professeur Philippe G. Ciarlet (Officier) qui enseigne à la City University de Hong Kong depuis 2002, ou encore la présidente de l’UFE Belgique Catherine de Vallois (Chevalier).??L’ensemble de notre rédaction tient à les féliciter pour leur distinction.  T.D

(www.lepetitjournal.com) – mardi 3 janvier 2012 (actualisé le 6 janvier 2012

3

Aujourd’hui la Chine. Entretien avec Marc Villard, candidat PS pour les Français de l’Etranger

Entretien avec Marc Villard, candidat PS pour les Français de l’étranger

Élu à l’Assemblée des Français de l’Etranger et résident à Ho Chi Minh Ville, Marc Villard est également le candidat PS de la 11e circonscription des Français de l’étranger pour les élections législatives de 2012.

Quelle est votre réaction à l’issue des résultats de la primaire ?

Je suis tout à fait satisfait des résultats de la primaire. L’avantage avec ces primaires citoyennes, c’est que c’est un socialiste qui gagne ! L’exercice était périlleux à plusieurs titres, il était totalement inédit, on pouvait craindre un désintérêt de la part de nos concitoyens et les chiffres montrent le contraire. On avait un autre risque qui était de voir les candidats se déchirer, se dénigrer pendant les débats et ça n’a pas été le cas.

Et la désignation de François Hollande ?

Je suis particulièrement satisfait parce que je soutenais sa candidature, pour moi c’était le candidat le plus rassembleur, le plus à même de faire gagner la gauche en 2012. Si j’avais eu besoin en plus d’être convaincu, il y a eu deux interventions sur la crise et la mondialisation lors du dernier débat que j’avais particulièrement appréciées. Pour nous qui vivons en Asie, j’étais très sensible à sa formule : « oui à une économie ouverte, non à une économie offerte ».

Justement ces Français de l’étranger de votre immense circonscription, ne se
sont quasiment pas déplacés pour voter aux primaires. Cela vous inquiète-t-ilpour les échéances future ?

Non il est difficile d’extrapoler. Je pense que la faible participation des Français de l’étranger sur la circonscription vient de la difficulté d’organiser des bureaux de vote et le vote par correspondance. Et en plus les Français de l’étranger ont du mal à entrer dans la logique d’une année législative. Maintenant la campagne présidentielle va commencer et susciter de l’intérêt. Pour nous, ça ne va pas être simple d’exister en tant que candidat aux législatives dans l’actualité de la campagne présidentielle et notre temps de campagne sera très court.

Lire la suite…

0

Très Chère Campagne….

logo lepointETRANGER Trés chère campagne

Le Point N° 2021. Pauline PELLISSIER

De l’Ukraine aux îles du Pacifique en passant par l’Inde, le Japon et la Corée, Marc Villard va accumuler les kilomètres pour convaincre les 100 000 électeurs de la 11e circonscription des Français de l’étranger de l’élire l’an prochain. « Une campagne complexe et coûteuse », assure le candidat PS. La Commissionnationale des comptes de campagne vient de reconnaître que les postulants aux onze circonscriptions des Français de l’étranger, une nouveauté introduite par la réforme de 2008, vont tous s’arracher les cheveux pour tenir leurs comptes. Les taux de change avec l’euro varient ainsi d’un pays à l’autre, compliquant le remboursement des frais, et les candidats devront jongler avec les notes de frais émises dans une foule de pays (la 11e circonscription en compte une marc villard cinquantaine !). En remboursant une grande partie des frais, l’Etat ne recule devant rien. Certains candidats non plus, à l’image de François Besançon, un trentenaire vivant à Düsseldorf. Ce candidat malheureux à l’investiture socialiste dans la 7e circonscription (Europe centrale) explique avoir dépensé près de 16 000 euros pour financer ses déplacements de précampagne…

Source: Le Point, ETRANGER, Très chère campagne.P.PELLISSIER