Pascal Chazot et Paul Graf Elus à l’AFE soutiennent Marc Villard

Chères et chers compatriotes,

Nous avons connu ces derniers temps de nombreuses sollicitations électorales, tant pour les présidentielles que pour les législatives. La fatigue commence à se faire sentir chez certains, mais courage, nous sommes dans la dernière ligne droite et arrivons au but. C’est le tribut que nous devons payer à l’exercice de la démocratie qui nous est si chère à tous et que nous devons protéger à tout prix.

Ce dimanche 17 juin est le dernier tour, et il est crucial, c’est la raison pour laquelle je vous adresse cette requête aujourd’hui d’exercer votre droit démocratique si durement acquis.

Nombre d’entre vous se souviennent que j’avais proposé dans ma profession de foi lors de nos élections à l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE) en 2007, de défendre la création de Députés des Français de l’étranger. Cette proposition est devenue aujourd’hui une réalité. Nos collègues de l’UFE dans notre circonscription de New Delhi s’opposaient par contre à cette création, arguant du fait que les candidats nominés par les partis politiques seraient sans doute des parachutés de Paris, argument que j’approuve, ne souhaitant en aucun cas, comme ces collègues, voter pour un tel parachuté.

Par chance, nous avons pour ce deuxième tour des législatives, un candidat de terrain en la personne de Marc Villard, qui est un élu de l’AFE vivant en Asie depuis de nombreuses années et y ayant fait ses preuves dans la défense des intérêts des Français de l’étranger. Il préside notamment la commission des finances à l’AFE, où son travail a pu être apprécié par tous, indépendamment de l’appartenance politique. Ce travail, où il a dû s’occuper non seulement des Français des pays de sa circonscription, mais également de tous les Français établis hors de France pour faire évoluer lois et règlementations, à la manière de ce qui est attendu d’un Député, lui a donné une expérience précieuse pour ses nouvelles fonctions au sein de l’Assemblée Nationale, si vous lui accordez vos suffrages.

De plus, son appartenance à la majorité présidentielle, alliée à son indépendance d’esprit, nous permettra d’avoir en sa personne un représentant qui fera entendre notre voix et nos préoccupations de Français avec des besoins particuliers, liés à notre statut de résident à l’étranger, mais néanmoins de Française et Français à part entière.

Les électeurs inscrits sur les listes électorales (LEC) de notre circonscription AFE (Inde, Népal, Bengladesh, Iran, Afghanistan, Pakistan, Sri Lanka, Maldives) ont fait preuve de beaucoup plus de sens civique que la moyenne mondiale (autour de 20% de participation) pour ces élections législatives : de manière générale entre 30 et 40% de participation, score dont nous pouvons être tous fiers. De plus presque tous les centres de vote ont mis Marc Villard en tête, en réponse sans doute au souhait légitime de permettre aux institutions de la Ve République de fonctionner au mieux en donnant à notre nouveau président une majorité pour gouverner.

C’est pour toutes ces raisons que nous soutenons la candidature de Marc Villard.

Pascal Chazot et Paul Graf 

Membres élus à l’Assemblée des Français de l’Etranger

Inde, Népal, Bengladesh, Iran, Afghanistan, Pakistan, Sri Lanka, Maldives