Actualités

0

Vote par procuration

Vous ne pouvez pas vous déplacer pour voter personnellement dans votre commune d’inscription ou dans le bureau de vote de votre circonscription consulaire ? Donnez une procuration de vote !

Vous devez vous présenter personnellement au service de l’administration des Français de votre consulat ou de votre section consulaire muni(e) d’une pièce d’identité et attester sur l’honneur être dans l’impossibilité de vous rendre au bureau de vote le jour du scrutin.

Vous devrez notamment fournir les renseignements suivants : les nom, prénom(s), date de naissance et adresse de la personne à qui vous donner procuration. Cette personne doit jouir de ses droits électoraux et être inscrite sur la même liste électorale consulaire ou dans la même commune que vous. Vous devrez compléter le formulaire de procuration, qu’il est possible de télécharger et de compléter avant de vous déplacer pour gagner du temps.

Vous pouvez également faire établir cette procuration dans n’importe quelle ambassade ou consulat ainsi qu’en France dans tout tribunal d’instance, commissariat de police ou gendarmerie.

Si la procuration est établie à l’étranger pour un vote en France, c’est l’ambassade ou le consulat qui se chargera de la faire parvenir à votre commune d’inscription en France. Veillez donc à effectuer cette démarche suffisamment tôt pour que le formulaire de procuration parvienne à la commune avant le jour du scrutin (compter environ 3 semaines de délais d’acheminement).

Une procuration peut être établie pour un ou deux tours de scrutin. Elle peut également être établie pour une durée allant de 1 à 3 ans (sous réserve d’être inscrit(e) au registre consulaire dans ce dernier cas).

Enfin, vous pouvez résilier votre procuration à tout moment en vous présentant devant les mêmes autorités que celles habilitées à les établir (ambassade, consulat, tribunal d’Instance, commissariat de police ou gendarmerie), selon la même procédure d’établissement d’une procuration.

On vous propose d’être mandataire, combien de procuration pouvez vous accepter ?

Le Conseil Constitutionnel vient de donner son avis sur l’interprétation des différents textes sur ce sujet (art 13 de la loi organique du 31 janvier 1976, article L.330-13 et article 73 du code électoral) et a confirmé la possibilité pour les Français de l’étranger de recevoir trois procurations – une (et pas plus d’une) de ces trois procurations pouvant être établie en France.

Les combinaisons possibles sont donc :

– 1 procuration : 1 établie à l’étranger OU 1 établie en France

– 2 procurations : 1 établie à l’étranger et 1 en France OU 2 établies à l’étranger

– 3 procurations : 2 établies à l’étranger et 1 établie en France OU 3 établies à l’étranger

0

Session de mars de l’Assemblée des Français de l’Etranger : Les comptes rendus des travaux sont en ligne

         
          Les rapports des commissions de l’Assemblée des Français de l’étranger sont             consultable en ligne sur   le site de l’AFE:

0

Avec En Marche : Une mesure pour renforcer la cohésion républicaine

 Vous souhaitez en savoir plus sur cette mesure : Consultez la fiche détaillée.

  Bonne journée

 

0

Avec En Marche : 1 Mesure pour la culture

Cette idée vous plait ? Partagez la sur Twitter

0

Avec En Marche, Comment refonder l’Europe ?

Vous souhaitez en savoir plus ? Cliquez ICI

Bonne journée !

 

0

Vote par correspondance, nouveau délai d’inscription : Date limite 14 Avril

Pour quels scrutins ?

Il est possible de voter par correspondance pour les élections législatives.

Comment s’inscrire pour le vote par correspondance ?

Les électeurs inscrits sur la LEC doivent demander à leur consulat, par courrier ou par courriel l’activation de l’option de vote par correspondance sous pli fermé. La date limite d’inscription a été repoussée au 14 avril 2017.

Le fait d’avoir activé cette option n’oblige pas l’électeur à utiliser par la suite cette modalité de vote mais le matériel de vote sera envoyé à son domicile.

Avertissement : Dans certains pays, les services postaux ne sont pas en mesure d’assurer un acheminement rapide du courrier. Il est alors recommandé de recourir plutôt à la procuration qu’au vote par correspondance. Des tournées consulaires sont effectuées, dans la mesure du possible, par les consulats pour recueillir les procurations des Français résidant dans des zones éloignées.

Comment voter par correspondance ?

Lire la suite…

0

Suspension du dispositif de vote électronique pour les élections législatives

 

Considérant que les trois conditions obligatoires et nécessaires pour le vote internet: Sécurité, Secret, Sincérité, ne pourraient être réunies et garanties pour les prochaines élections législatives, le gouvernement a décidé de suspendre le dispositif de vote électronique pour l’élection législative des députés représentant les Français établis hors de France. 

Nous le regrettons car ce moyen moderne venait utilement  compléter le dispositif actuel : vote à l’urne, vote par correspondance, vote par procuration, pour nos compatriotes résidant loin des centres de votes.

Diverses mesures vont être prises pour renforcer le dispositif actuel: augmentation du nombre de bureaux de vote, extension du délai pour pouvoir bénéficier du vote par correspondance qui a été porté au 31 mars 2017.

Mais attention pour pouvoir bénéficier du vote par correspondance il faut en faire la demande auprès du poste , Ambassade ou Consulat dont vous dépendez.

Vous trouverez ci-dessous un modèle de lettre que vous pouvez utiliser pour en faire la demande.

**********

 

Nom

Prénom

Adresse

NUMIC 

Tel et Email (optionnel)

à :

Monsieur l’ambassadeur (le Consul)

Ambassade de France (Consulat de France)

Adresse

Ville

Pays

Date :

Objet : Demande de pouvoir bénéficier de la possibilité du vote par correspondance

Monsieur l’Ambassadeur (ou Consul Général, Consul, Consul Adjoint …),

 N’étant pas en mesure de venir voter lors des élections législatives qui se tiendront les  (3 et 17 juin pour l’Amérique et 4 et 18 juin pour le reste du monde) je souhaite bénéficier de la possibilité de voter par correspondance tel que me le permet l’article R 176-4 du Code aux deux tours de l’élection législative pour la…… circonscription de l’étranger. 

Je vous saurai gré de bien vouloir me faire parvenir le matériel de vote  à l’adresse postale ci-dessus.

En vous en remerciant par avance, je vous prie d’agréer, Monsieur l’Ambassadeur (ou Consul Général, Consul, Consul Adjoint etc..), l’expression de ma haute considération,

Signature

0

Le programme d’Emmanuel Macron

0

Insigne de reconnaissance

L’humble André Salvat, héros de la Libération mort le 9 février, était grand officier de la Légion d’honneur, mais n’est jamais devenu grand-croix, à la différence de certains « usurpateurs ». Son authentique héroïsme méritait bien un petit « In memoriam ».

LE MONDE |   • Mis à jour le  | Par  Benoît Hopquin

La légion d’honneur.

 

André Salvat est mort jeudi dernier à Perpignan. Pipe cassée, chandelle mouchée, à l’âge méritoire de 96 ans. A bout de souffle, à bout de vie, à bout d’envie, sans doute, il s’est éteint comme on s’esquive, sur la pointe des pieds. André Salvat ? Ne cherchez pas. Un inconnu, un anonyme, défunt d’entre les défunts. Un simple acte de décès parmi tant d’autres, en cette date du 9 février 2017.

Quelle injustice ! Le vieil homme, le vieux soldat parti sans tambour ni trompette, avait œuvré plus que son dû pour ce pays indifférent. Avant de mettre l’arme au pied, au repos pour de bon, pour de vrai, avant de s’en revenir mourir en une dernière fidélité dans ces Pyrénées-Orientales qui l’avaient vu naître, le baroudeur avait été de bien des champs de bataille de nos livres d’histoire. Parmi les premiers à rejoindre les rangs gaullistes dès 1940, il avait participé en juin 1942 à la défense de Bir Hakeim, ce puits tari du désert libyen, où la France retrouva un peu de son honneur perdu dans la débâcle.

Lire la suite…

0

En Marche ! Résultat des ateliers thématiques

Le résultat des ateliers thématiques

Depuis le mois de décembre, 20 000 personnes ont participé à 2 000 ateliers thématiques organisés par les comités locaux partout en France, et même à l’étranger.

Éducation, travail, santé, Europe, solidarité, vie démocratique, environnement : autant de sujets centraux dans le projet que nous portons, et autant d’occasions d’ouvrir le débat ! C’est grâce à ces consultations collectives que nous pouvons faire émerger des idées qui nous rassemblent.

Découvrez ici le résultat de plus de 2 000 heures de discussion consacrées à l’éducation, au travail, à la santé et à l’Europe :